Avez-vous déjà entendu parler du trapilho ? J’ai découvert ce que c’était l’année dernière en cherchant des idées pour recycler un vieux tee-shirt. Et oui ! Le Trapihlo, avec ce nom énigmatique est simplement un fil épais fabriqué à base de tee-shirt en coton. Je vous raconte tout ce que j’ai appris depuis sur ce fil 100% écolo, son origine, où en trouver, comment en fabriquer et tout ce qu’on peut faire avec !

L’origine du trapilho

Trapilho, c’est le nom portugais pour lirette en français, ou Zpagetti en ? …Néerlandais… et en Italie c’est fetuccia. C’est encore plus explicite en anglais avec tee-shirt yarn. Bref vous l’aurez compris le résultat est un fil large qui ressemble à des spaghetti ou autres nouilles dont l’ingrédient principal est le tee-shirt. En fait, il s’agit d’un fil fabriqué avec les rebus de tissu jersey issus des grandes productions de textile. Il provient des lisières de tissus confectionnés dans les usines. C’est donc un fil 100% écolo et anti-gaspi qui recycle les déchets. Il n’en fallait pas plus pour qu’il devienne mon petit chouchou. Mais vous allez voir, il a bien d’autres avantages.

Où trouver du trapilho ?

Avant de découvrir tout ce qu’on peut faire avec, il faut déjà pouvoir s’en procurer. Pour la petite histoire, ce qui m’a donné envie de vous parler du trapilho, c’est qu’en en cherchant j’ai aussi découvert que peu de personne savait de quoi il s’agissait. Et quand je dit « personne », je parle des professionnels de la mercerie que j’ai rencontrés. J’ai commencé à en chercher dans les petites boutiques autour de chez moi, dans le quartier de Montmartre à Paris et au bout de la troisième boutique me regardant bizarrement, je me suis dis que ce n’était pas normal qu’un fil si pratique, si « éco-responsable » ne soit pas plus connu des professionnels et à forciori du grand public ! Alors pour que cela change, je vous en parle ici, car vraiment ce fil gagne à être aussi connu qu’un fil de laine !

S’il est difficile d’en trouver en boutique, il y a tout de même un large choix sur internet. Pour ma part, j’ai profité du salon créations et savoir-faire pour m’en procurer sur le stand de Woolkiss. Ils proposent sur leur site internet une très jolie sélection de couleur et des kits pour débuter le crochet avec. Et pour être certain de trouver la couleur ou le motif qui vous convient, vous pouvez aussi regarder du côté chez We are Knitters, Hooked, Tek Tek , Lirette et Trapilho ou Wool of the gang

Comment fabriquer du trapilho ?

Pour avoir du trapilho à dispo, la dernière solution et la plus économique est encore de se fabriquer soi-même son trapilho en recyclant ses vieux tee-shirts. C’est super simple ! Je vous ai fait un rapide tuto pour vous montrer. Munissez-vous de votre plus belle paire de ciseaux et d’un vieux tee-shirt en coton et let’s go !

Que faire avec du trapilho ?

Maintenant que vous avez votre trapilho, il ne reste plus qu’à s’en servir ! Comment ? La principale technique pour tirer profit de ce fil est le crochet mais pas de panique ! Si vous ne faites pas de crochet, c’est justement le fil idéal pour commencer. Il est épais donc facile à manipuler (il peut même se crocheter sans crochet avec les mains), facile d’en repérer les mailles, et surtout très rapide à crocheter. Vous aurez rapidement une création chouette sans avoir perdu patience avant la fin. Je vous parle en connaissance de cause ! Moi l’impatiente qui veut tout faire et tout finir vite ! Commencez par exemple par une corbeille ronde, avec la technique du cercle magique. Pour faire la mienne, je me suis aidée de cette video de Rock My Laine.

Et pour trouver l’inspiration, j’aime beaucoup le travail de Trapilhodesign qui fait de superbes créations en trapilho.

Si malgré tout cela, le crochet ne vous dit rien, il y a aussi le macramé :

suspension en macramé et trapilho
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail
  • Twitter

Une jolie suspension par Bricobistro

 

  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail
  • Twitter

Un tissage en macramé par Karine La licorne

Alors emballé par le trapilho ? Si oui, il ne vous reste plus qu’à faire passer le message. Partagez cet article avec le plus grand nombre pour que le trapilho se retrouve dans toutes les chaumières.

Pin It on Pinterest

Share This