Sélectionner une page

Aujourd’hui je vous parle du Masking Tape ou Washi Tape, ces petits rouleaux d’adhésifs aux multiples motifs et couleurs bariolées nous venant tout droit du Japon !

Quand j’ai vu débarquer ce produit dans nos rayons papeterie il y a quelques années, je me suis demandée ce que nous avait encore réservé l’industrie des loisirs créatifs pour nous faire consommer… Avec mon scepticisme de premier abord, je ne voyais pas bien à quoi cela pouvait nous servir ! Ce n’est ni du scotch ni du ruban après tout… Il semblait destiné aux accros du scrapbooking ou aux romantiques échevelés préférant toujours la missive affriolante au message texte 2.0.

Ce n’est que plus tard en constatant que l’engouement pour ces petits rouleaux ne cessaient de croître que j’en ai découvert toute la magie. C’est notamment en allant me balader sur Pinterest (une de mes premières sources d’inspiration) que j’ai pris conscience de l’éventail créatif qu’ils pouvaient m’offrir. Ils ont le très grand avantage de se découper, se coller et se décoller très facilement et sans jamais laisser de trace, rendant leur utilisation d’une simplicité déconcertante.

Aujourd’hui je m’en sers pour tout !

  • Hacker mes meubles IKEA
  • Emballer mes cadeaux
  • Scotcher mes dessins au mur
  • Distinguer mes chargeurs, mes clés, mes outils…
  • Habiller mes interrupteurs
  • Taguer les murs de mon salon
  • Encadrer mes photos, mes posters, mes affiches…
  • Embellir mes carnets
  • Et parfois même pour envoyer des missives au romantisme échevelé 😉

Je suis accro !

Et ce n’est pas l’arrivée du Tape Art qui va m’aider à sortir de cette addiction. Jetez un oeil sur cet épisode de Tracks, dévoilant encore tout un champ possible d’expression à coup de ruban adhésif : illusion d’optique, géométrie, graph… Le ruban adhésif c’est le nouveau pinceau !

Masking Tape is the new brush

Et vous, comment vous l’utilisez le masking tape ?

Pin It on Pinterest

Share This