La punch needle, c’est l’aiguille creuse qui permet de faire une sorte de broderie double face ! Elle a la côte sur les réseaux et pour cause le résultat est souvent canon et très photogénique sans avoir besoin d’année d’expérience pour le réaliser ! J’ai pu tester la punch needle avec les kits de la Petite épicerie « Mes kits Make it ». Je vous dévoile mes conseils pour débuter sans accrocs.

J’avais déjà pu tester rapidement la punch needle l’année dernière mais faute de temps je n’avais pas achevée mon expérience. Cette année je me suis lancée à nouveau en essayant la box « Mes kits Make it ».

La box Punch Needle « Mes kits Make it »

Un des gros avantages de la box « Mes kits Make it » est qu’elle contient tout le matériel nécessaire pour se lancer dans une activité DIY. Celle sur la punch needle contient l’aiguille, le tissu adapté, le tambour à broder, les fils DMC, deux enfiles-aiguille et un manuel explicatif.

tout le matériel necessaire au punch needle
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail
  • Twitter

Avant de se lancer, il faut choisir son modèle à puncher. Quelques-un sont déjà présentés dans le manuel mais il y en a beaucoup d’autres à télécharger grandeur nature sur un lien prévu à cet effet. Attention, certains modèles nécessites plus de fil que prévu dans la boite, dans ce cas ils vous indiquent quels sont les fils à ajouter.

des modèles pour punch needle
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail
  • Twitter

J’ai choisi un modèle de feuillage stylisé que j’aime beaucoup et que l’on voit souvent réalisé en punch needle. Il est assez facile à dessiner et permet toutes les excentricités en matière de couleur.

comment realiser une broderie en punch needle
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail
  • Twitter

Une fois reporté sur le tissu, j’étais prête à démarrer. Et c’est là le deuxième gros avantage des kits « Mes Kits Make it ». Tout le matériel se range dans une petite boite en carton pas très large et solide. Elle se glisse facilement dans un sac et se transporte partout. J’ai donc pu finir mon ouvrage en vacances. J’en ai retenu quelques conseils pour bien débuter le punch needle.

faire du punch needle facilement
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail
  • Twitter

Mes conseils pour bien démarrer ou ce que j’ai retenu de mes quelques expériences en punch needle :

  • Démarrer avec de la grosse laine et l’aiguille adaptée. L’avantage de la grosse laine est que les défauts se voient moins et ça va bien plus vite qu’un fil plus fin. C’est assez jouissif de voir son travail avancer à grande vitesse. Une fois la confiance et la maîtrise acquise avec la grosse laine, vous pouvez passer à du fil plus fin pour un résultat plus minutieux et raffiné.
  • Choisir le bon tissu avec la bonne trame adaptée à la taille de l’aiguille. Le parfait tissu est la toile Monk’s Cloth mais une toile de jute peut aussi faire l’affaire pour débuter. Attention à ce que la trame ne soit pas trop serrée ou le tissu trop fin car il s’use très rapidement avec les coups d’aiguille répétitifs.
  • Choisir de préférence une aiguille à manche fixe. Il existe des aiguilles pour lesquelles on peut faire varier la taille de l’aiguille en fonction de la taille de la boucle souhaitée grâce à un manche gradué. Cela doit surement être très intéressant une fois que l’on maitrise un peu la technique mais pour démarrer c’est une vraie galère. La mienne se déchaussait trop souvent pour apprécier de puncher avec.
  • Choisir un endroit posé et lumineux ! Je me suis aventurée à puncher dans le train et c’est une très mauvaise idée. Les petites secousses du train n’aident pas à bien viser. Surtout avec du fil fin, il faut pouvoir piquer juste à coté des points précédents pour éviter les trous dans l’ouvrage. Pour la même raison, travaillez dans un endroit lumineux. Viser juste est le secret d’un travail réussi.
  • Bien tenir son aiguille. L’autre secret est de ne jamais soulever l’aiguille du tissu. Il faut la glisser le long du tissu avant de repiquer plus loin. C’est très important pour garder un ouvrage régulier et serré. Faites attention aussi à ne pas laisser vos doigts sous l’ouvrage au risque de vous faire piquer très fort. Au besoin, venez tirer sur les boucles derrière pour resserrer votre ouvrage sur la face « plate »
  • Garder son fil lâche. Il faut que le fil puisse glisser tout seul dans l’aiguille. A la moindre tension, cela tire sur l’ouvrage et peut tout défaire.

Pour les finitions :

Une fois l’ouvrage terminé, on se retrouve avec une face bouclée et une face brodée. Tout l’intérêt du punch needle est de pouvoir jouer avec ces effets de matières.

J’ai choisi de garder la partie brodée visible et camoufler le dos bouclé avec une feutrine et un peu de colle.

Le rendu est canon. Même les petits ratés du tout début (la faute au train qui bouge et au manque de visibilité) ont pu être rattrapés facilement en punchant à nouveau par dessus.

L’ouvrage peut être laissé dans son tambour pour une décoration murale mais vous pouvez également choisir d’utiliser le tissu brodé pour en faire un coussin ou customiser un vêtement.

decorer son mur avec du punch needle
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail
  • Twitter

Verdict : avec les bons outils, le punch needle est l’activité détente et créative à pratiquer sans modération.

A propos des box "Mes Kits Make It"

box DIY
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail
  • Twitter
Mes Kits Make it,  ce sont des box mensuelles réunissant tout le matériel nécessaire pour se lancer dans une activité DIY tendance (punch needle, bijoux, tricot, lettering…).

Elles sont aussi pratiques qu’économiques. Parfaites pour toutes celles et ceux qui souhaitent un peu plus de créas dans leur vie mais n’ont pas le temps de s’y pencher.

Je veux ma box "Mes kits Make it"

Pin It on Pinterest

Share This