Le cyanotype, voilà une technique créative qui me fait de l’œil depuis un petit moment ! C’est un procédé chimique photosensible, emprunté à la photographie. Il permet d’imprimer sur un support l’empreinte laissée par un objet, une plante, une fleur ou tout autre élément de notre choix. J’ai voulu tester cette technique d’impression aussi simple que poétique avec le kit cyanotype de Botanopia. Je vous montre comment réaliser ces jolies images d’un bleu profond avec ce kit cyanotype complet !

Cyanotype signifie littéralement : empreinte bleue (du grec kyanos : bleu et typos : empreinte). C’est un ancien procédé photographique monochrome inventé en 1842 par Sir Herschel, un scientifique anglais. Il se base sur la photosensibilité d’un mélange de solutions à base de fer, le citrate de fer ammoniacal et le ferricyanure de potassium. Ce mélange chimique prend une couleur bleu de prusse intense quand il est exposé au soleil. Il suffit d’apposer un cache sur un support imprégné de ce mélange pour en révéler l’empreinte. C’est absolument magique ! Et cela devient carrément poétique quand on mêle à cet ouvrage des éléments de la nature aussi fragiles que sublimes.

Il ne m’en fallait pas plus pour succomber à l’art du Cyanotype. Facile, rapide, peu onéreux, poétique et naturel, cette technique créative a de quoi réveiller les passions.

Je vous montre comment je m’y suis mise facilement avec le kit cyanotype Botanopia !

Le kit Botanopia : un kit cyanotype complet

Avant de vous révéler les étapes du procédé cyanotype, laissez-moi vous présenter le kit de cyanotype par bonotapia.

kit cyanotype botanopia
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail

Ce coffret contient tous les éléments nécessaires pour démarrer son expérience du cyanotype dans les meilleures conditions.

Dans une jolie boite en carton solide, vous trouverez :

  • Une solution A de ferricyanure de potassium (8g en poudre à compléter avec de l’eau déminéralisée)
  • Une solution B de citrate d’ammonium ferrique (20g en poudre à compléter avec de l’eau déminéralisée)
  • Une paire de gant
  • Un récipient gradué
  • Un récipient en carton
  • Un mélangeur en bois
  • Deux pinces à linge et un cadre en verre
  • Un pinceau en mousse
  • Une vingtaine de cartes, format cartes postales, en papier épais de différentes textures
  • Un exemple de cyanotype
  • Une notice explicative

Tout le matériel est de très bonne qualité. La plupart des ustensiles sont en matières naturelles et les contenants sont super jolis ! On se prend vite pour une chimiste ou botaniste du début du siècle.

La notice est très claire et vous propose plusieurs idées créatives pour vous lancer. Libre à vous de vous en inspirer.

Il est en vente chez Mon petit coin vert, une boutique éco-responsable de box de jardinage dont je vous parlais dans cet article.

kit cyanotype complet
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail

Le matériel pour faire du cyanotype

Pour aller plus loin, vous pouvez ajouter à ce kit le matériel suivant :

  • Des feuilles de papier aquarelle 300g de tailles différentes
  • Du tissu de couleur clair
  • Des pinces à papier
  • Des planches de carton adaptées à la taille de votre support
  • Des vitres de cadre adaptées à la taille de votre support

Et pour varier les essais en cyanotype, munissez-vous de tout élément interessant à imprimer :

  • Des feuilles transparentes et un feutre posca noir
  • Des feuillages frais ou séchés
  • Des fleurs, des algues pressées (vous pouvez vous aider du presse-fleurs en carton que j’ai imaginé dans ce tuto)
  • Des petits éléments plats aux formes diverses (étoiles, cœur,…)
  • Tout objet à l’empreinte intéressante
des éléments à photographier en cyanotype
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail

Vous allez voir qu’après avoir fait vos premiers essais de cyanotype, vous allez rapidement vouloir imprimer tout ce qui vous tombe sous la main. Soyez libre et lancez-vous !

LES ÉTAPES POUR FAIRE UN CYANOTYPE 

etape 1 du procédé cyanotype
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail
etape 2 composer le cyanotype
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail
  • Après avoir préparé votre solution ( A+B en quantité égale), il vous suffit de l’apposer sur votre support avec un pinceau en mousse. Un pinceau classique pourrait convenir mais il ne faut pas qu’il y ait de contact avec du métal pour ne pas dénaturer le procédé chimique. Faites cela à l’abri de la lumière naturelle.
  • Laissez sécher votre feuille à l’abri de la lumière, dans le noir complet. Puis faites votre composition et plaquez-la sous une vitre. Aidez-vous des pinces à linge pour bien plaquer la vitre sur votre composition.
cyanotype exposition au soleil
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail
cyanotype kit
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail
  • Exposez votre composition au soleil. Au moins 15 minutes par beau temps, un peu plus si le temps est couvert. 
la revelation du cyanotype sous l'eau
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail
le resultat du kit cyanotype
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail
  • Une fois suffisamment exposé, plongez votre cyanotype sous l’eau jusqu’à faire disparaître toutes traces du produit. Ce moment est magique ! Vous verrez votre support prendre peu peu la couleur bleue et l’empreinte apparaître !
  • Laissez sécher votre création à l’air libre. Le bleu de prusse s’intensifiera encore un peu plus

 LE RÉSULTAT

toutes les techniques pour faire du cyanotype
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail

Ce sont là mes premiers essais. Je les ai faits avec l’impatience du débutant sans suivre les règles parfaitement et pourtant le résultat est déjà très satisfaisant. C’est bluffant de voir avec quelle simplicité ces empreintes apparaissent sur le papier et à quel point tout est joli et poétique. 

Depuis je me suis un peu documentée et j’ai réalisé d’autres tests qui m’ont permis de perfectionner le résultat. 

QUELQUES RÈGLES À SUIVRE POUR RÉUSSIR SON CYANOTYPE

  • Vous pouvez jouer avec les nuances en appliquant plus ou moins de solutions sur votre support. Plus il y en a, plus le bleu sera foncé.
  • Vous pouvez peindre tout votre support ou laisser une marge. Moi j’aime beaucoup quand on voit les coups de pinceaux et que tout n’est pas uniforme.
  • J’ai laissé sécher mon papier entre 10 et 15 minutes. En réalité, il est conseillé de le laisser sécher une heure voire plusieurs heures. Vous pouvez même en préparer d’avance en les rangeant à l’abri de la lumière dans le noir complet aussi longtemps que vous le souhaitez. 
  • J’ai réalisé mes compositions dans une pièce qui laissait passer la lumière naturelle. En réalité, il faut réaliser sa composition dans une pièce sans lumière naturelle, idéalement rideaux fermés. L’éclairage peut se faire par lumière artificielle. Cela permet de prendre son temps pour composer son empreinte. 
  • Pour les éléments légers, il est très important de les plaquer derrière une vitre. Ainsi le dessin sera vraiment net et les nuances de transparence plus visibles. Pour des végétaux ou des plumes, c’est vraiment bluffant
  • Exposer votre création perpendiculairement aux rayons du soleil. A plat à midi ou penché le reste de la journée. Cela évite les ombres quand les éléments à imprimer ne sont pas plats. Mais vous pouvez aussi choisir de jouer avec ces ombres. 
  • J’ai rincé rapidement sous l’eau mon papier de peur de l’abîmer. En réalité vous pouvez le laisser tremper 10 minutes au moins dans une eau claire pour être sûr que toute la solution disparaît. 

Des idées pour composer un cyanotype original

  • Réaliser un cyanotype sur du tissu clair
  • Réaliser un cyanotype avec des négatifs
  • Réaliser un cyanotype avec une feuille transparente sur laquelle on dessine au posca noir
  • Réaliser un cyanotype géant

Je n’ai pas encore tout essayé, mais il y a mille façon d’exploiter cette technique d’impression monochrome. J’ai évidemment fait un tableau Pinterest sur le thème du cyanotype pour m’inspirer et continuer mon exploration de ce procédé magique ! N’hésitez pas à y faire un tour et à partager avec moi vos idées et créations cyanotypiques ! 

toutes les astuces pour faire de jolis cyanotypes
  • Facebook
  • Pinterest
  • Gmail

Une technique qui fait jouer ensemble tous les éléments de la nature ne pouvait que me plaire. La terre et ses végétaux apportent la forme et le dessin, le soleil l’imprime sur le support, l’eau révèle la couleur et l’air l’intensifie. Et la passion fait le reste ! Alors ? Conquis par cette technique décorative et poétique ?

Pin It on Pinterest

Share This